Parkour en « 1930 » (sic)

On voit souvent cette vidéo ressurgir et être repartagée en masse. Il s’agit ici de remettre quelques en idées en ordre. Les deux cascadeurs présentés ici sont Arnim Dahl, et John Ciampa. Coïncidence amusante, ils sont tous deux nés en 1922, il n’est donc pas possible que cette vidéo date de 1930, ils auraient alors eu à peine 8 ans ! Les vidéos de Ciampa, qui forment l’essentiel de ce clip, datent de 1942, celle de Dahl (apparemment, uniquement la séquence des sauts sur un tram) date probablement d’après 1949, puisque c’est à ce moment qu’il a commencé sa carrière de cascadeur.
Si les mouvements peuvent être effectivement rapprochés de ceux du parkour, la manière de pratiquer, elle, est totalement différente. Arnim Dahl s’est brisé plus d’une centaine d’os dans sa carrière, et selon sa page wikipedia, a passé 4 ans de sa vie à l’hôpital ! « Etre et durer » passe à la trappe lorsqu’il s’agit de faire des cascades.

Il s’agit bien d’un exemple parmi d’autres montrant que les mouvements du parkour existent depuis longtemps, mais c’est un truisme: le parkour s’est beaucoup inspiré de la méthode naturelle de George Hébert (1912), qui lui même n’avait inventé que la méthode. Peut-être peut on dire que le parkour est nouveau en ce qu’il est une pratique soumise à un certain nombre de valeurs et d’objectifs particuliers, et qu’une de ses parties essentielles est l’exploration et la réappropriation de son environnement. Dire que le parkour a toujours existé est comme dire que le sport a toujours existé: cela veut tout dire et rien dire à la fois.

-Yann Daout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *